Stadia, Arcade : le boom des plateformes de jeux vidéos en streaming

La guerre des plateformes de jeux vidéos en streaming est officiellement lancée ! Avec l’annonce de l’ouverture de la plateforme Stadia de Google et l’arrivée prochaine de Apple Arcade, les jeux vidéos vont devenir plus que jamais au centre de toutes les attentions.

Toute cette agitation n’est pas un hasard, le secteur du jeu vidéo est l’un des plus prometteur. Il faut dire les jeux vidéo dans le monde représentent un chiffre d’affaire de plus de 140 milliards de dollars.

L’arrivée de ces plateformes de jeux vidéos en streaming sonne un peu la fin des consoles physiques. Maintenant, il faudra compter sur le cloud et les consoles dématérialisées.

Le géant Google lance Stadia !

Le bruit courait depuis un certain temps mais c’est maintenant officiel : Google va ouvrir prochainement sa propre plateforme de jeux vidéos en streaming. Son nom : Stadia.

L’objectif est clair : vous pourrez jouer à des jeux vidéos sur n’importe quel appareil, quelque soit la puissance de celui-ci. Tout ça grâce au cloud de Google.

Cet objectif est important pour la firme américaine afin de toucher un public le plus large possible dans le monde entier. Lors de sa présentation au public, Google a justement insisté sur la facilité d’utilisation de Stadia.

Néanmoins, Google garantie que les joueurs pourront profiter des jeux en 4K avec 60 images par seconde, le support du HDR et du son surround. Donc de la qualité et de la vitesse.

Ensuite, il sera possible de voir la bande-annonce d’un jeu sur YouTube puis choisir « Jouer » à la fin de la vidéo pour tout de suite débuter une partie en ligne. Selon Google, cinq secondes suffiront pour débuter une partie.

De plus, il sera possible de débuter une partie sur un appareil pour ensuite la reprendre exactement au même endroit sur un autre support. Sur le principe, c’est une fonctionnalité qui semble très intéressante. On pourra commencer une partie dans son lit sur sa tablette, la continuer sur son mobile dans le métro et la terminer devant sa télévision, installé dans le canapé.

Si vous l’avez loupée, voici la présentation officielle de Stadia !

Pour le moment, pas de date d’ouverture précise mais ce sera dans le courant de l’année 2019 aux États-Unis, Canada, Royaume-Uni et dans « la plupart de l’Europe ». On ne connait pas non plus le prix de ce service et les jeux qui seront disponibles. Il reste donc encore pas mal de suspens.

Apple et sa plateformer Arcade

De son côté, le roi des smartphones se prépare également à se lancer dans la guerre des plateformes de jeux. Son service s’appellera Arcade.

Arcade fonctionnera avec un abonnement ouvrant droit à une sélection de jeux haut de gamme. Ces jeux seront proposés par des éditeurs de premier plan. Cependant, Nintendo ne devrait pas en faire parti, c’est un peu gênant.

Apple Arcade sera lancé cet automne dans 150 pays. Hélas, aucun tarif n’a été précisé.
Vous pouvez cependant vous inscrire à une mailing liste pour être tenu informé du lancement.

Et les autres ?

Apple et Google ne vont pas rester seuls à se partager le gâteau, d’autres grands acteurs du web et des jeux préparent aussi leurs armes.

On sait déjà que Microsoft prépare un gros coup avec la sortie de XCloud en juin prochain lors de l’E3 2019. Ils promettent de frapper fort, affaire à suivre.

Amazon devrait se positionner prochainement en s’appuyant sur Prime, son service de streaming vidéo.

Enfin, le japonais Sony vient de présenter sa nouvelle offre pour dévoiler ses nouveaux titres et produit : le Sony State of Play.

Affaire à suivre mais ce qui est sûr c’est que ça va bouger dans le monde des jeux vidéos !

Partagez si vous avez aimé cet article !

Moi & les JEUX !

Comme tout le monde, j'aime joué ! “L’image du jeu est sans doute la moins mauvaise pour évoquer les choses sociales.” Pierre Bourdieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.