Super Smash Brothers : les légendes s’affrontent sur Nintendo !

Il y a un peu moins d’un an, la firme Nintendo a fait une annonce qui a secouée la toile : le cinquième jeu Super Smach Brothers serait en cours de développement pour sa dernière console, la désormais célèbre Nintendo Switch. Depuis, l’éditeur n’a cessé de teaser le jeu pour le plus grand bonheur des fans.

Mais qu’est-ce que Super Smach Brothers et pourquoi l’annonce de ce jeu semble être un événement particulièrement attendu dans l’univers du jeu-vidéo ? Aujourd’hui, nous sommes à moins d’un mois de la sortie de Super Smash Bros. Ultimate. Et il serait temps de vous parler de l’une des licences les plus lucratives de Big N.

Quand Link se castagne avec Yoshi

C’est en 1999 que le premier opus de Smash voit le jour sur Nintendo 64. Le concept initial imaginé par Masahiro Sakurai était de réunir les grandes figures de Nintendo, comme Mario ou Pikachu, afin de les faire s’affronter dans un jeu de combat.

Le succès remporté par le premier jeu encouragera plus tard Nintendo à sortir en 2002 un deuxième opus, Super Smash Bros Mélée, sur sa nouvelle console de salon, la Gamecube.

Depuis lors, chaque génération de console de l’éditeur possède un opus de Smash qui lui est propre. La Wii accueille donc Super Smash Bros. Brawl et les Nintendo 3DS et Wii U ont à leur actif Super Smash Bros. for Nintendo 3DS / for Wii U.

Everyone is here !

Bien évidemment, chaque nouveau Super Smach Brothers apporte son lot d’améliorations et de nouveautés.

Ainsi, le système de jeu, les graphismes et le nombre de terrains sur lesquels les joueurs s’affrontent ont été optimisés au fil du temps. De la même manière, si dans le volet sur Nintendo 64, 12 personnages étaient jouables, le dernier opus, Super Smash Bros for 3DS et Wii U offre un impressionnant panel de 58 personnages en comptant ceux téléchargeables.

De part son nombre de héros jouables issus d’univers totalement différents, Smash Bros. est souvent qualifié de plus grand «crossover », de plus grande rencontre, de l’histoire du jeu-vidéo.

Et il est très possible que ce soit le cas. Puisque depuis le troisième opus sur Wii, Super Smash Bros. Brawl, des individus issus d’éditeurs différents de Nintendo (comme Sonic ou Pacman) sont de la partie.

Challenger approaching

Super Smach Brothers se joue seul ou à plusieurs. C’est un jeu de combat où l’utilisation d’objets aléatoires rend les parties aussi jouables pour un débutant que pour un expert.

Il est évident que pour apprécier Super Smach Brothers, il faut avant tout entrer dans l’univers à la fois décalé et bon enfant de Nintendo, où une boule rose géante peut vous avaler et vous recracher avec un grand sourire et où un plombier moustachu doit sauver une princesse des griffes d’une tortue maléfique.

Pourtant, il n’est pas anodin que Smash Brothers fasse autant parler de lui. Ce cross-over est le produit de toute une histoire. Il témoigne du long chemin que l’univers du jeu-vidéo a parcouru jusqu’à aujourd’hui.

Si chacun voudrait voir son héros préféré jouable dans Smash Bros., c’est aussi par nostalgie et amour pour les jeux ayant bercé son enfance. Ainsi, la fierté de voir son chouchou dans le plus célèbre cross-over du jeu-vidéo est une fierté et une joie incontestable, puisque cela permet en plus à d’autres joueurs de découvrir notre jeu favori. A l’image des personnages de Kid Icarus et de Fire Emblem, pour lesquels le public a eu un regain d’intérêt depuis leur apparition dans Smash.

Oui. Chacun voudrait que le public s’intéresse à son chouchou. N’est-ce pas normal ?

Avec ces annonces en grandes pompes, le nombre de personnages jouables monté à 70 et un mode histoire où l’on incarnerait Kirby, on sent que vous allez tous rester scotchés !

Et vous alors ? Avec quel personnage allez-vous botter les fesses de vos amis à coups de batte de baseball et de fleur crachant du feu ?

[amazon_link asins=’B01N5OPMJW,B073BVHY3F,B07D94FDKM’ template=’ProductCarousel’ store=’FR’ marketplace=’FR’ link_id=’f7551707-ee3b-11e8-bac5-ad34363dd076′]

Partagez si vous avez aimé cet article !

Moi & les JEUX !

Comme tout le monde, j'aime joué ! “L’image du jeu est sans doute la moins mauvaise pour évoquer les choses sociales.” Pierre Bourdieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.