Les instants games s’installent sur Facebook !

79 / 100 SEO Score

Après avoir misé énormément sur les mini-jeux simple d’accès ces dernières années, le réseau social Facebook continue d’investir sur les “Instants games” ! Il les a d’ailleurs incorporé dans sa nouvelle application Facebook Lite (l’application optimisée pour les smartphones d’entrée de gamme) pour finaliser enfin sa transition sur les mobiles. Et ce avec un grand succès !

Les Instants Games : c’est quoi ?

City Ville, Farm Ville … vous avez été nombreux a avoir joué en France aux jeux Zynga. Mais depuis que le réseau social se consomme plus via smartphone que sur l’ordinateur, ils ont pâti d’une baisse considérable d’utilisateurs et donc de revenus connexes pour Facebook.
Cependant, depuis le début d’année 2017, un nouveau style de jeu est apparue : les instant games.

Ces jeux sont facile d’accès car ils sont basés sur le format HTML5, c’est à dire le langage actuel conçu pour représenter les pages web. Il ne nécessite pas de télécharger une application pour y jouer en ligne, ils ont envahi Facebook ainsi que le Messenger en touchant ainsi des millions d’internautes. Maintenant, on compte près de 1,7 milliards de parties en cumulé sur chaque mois !

Les jeux les plus connus sont :
The test : un jeu pour mieux connaître un ou une camarade), Words with friends (jeu de lettre à deux comme le scrabble )
Quizz planet : un trivia classique contre un ami

Nouveau fer de lance du divertissement selon Facebook, les instant games font parti de l’offre Lite depuis cet été. Et les résultats ont de suite été probants. Le géant de la Silicon Valley a enregistré une hausse de 25% sur les instant game entre Juillet et Septembre selon le site América Endgadget. Ils ont aussi conquis de nouveaux marchés et ont permis aux développeurs de continuer à créer de nouveaux jeux.

facebook instants games

Les jeux : nouveau levier publicitaire de Facebook ?

Une nouvelle qui ravit Facebook forcément, qui souhaitait augmenter ses revenus pubs via ces mini-jeux. Ce type de jeux connait un succès partout dans le monde car les gens peuvent s’amuser sur leurs téléphones. Pas besoin d’être chez soi, on peut jouer dans les transports en commun, dans le bus ou dans le train. Idéal tous ceux qui aiment voyager beaucoup en achetant des billets de train pas chers comme surVirail par exemple, ça aide à passer le temps.

Depuis peu, les développeurs peuvent monétiser leurs applis via le système classique de la publicité.

Même si aucuns chiffres précis de revenus n’ont encore filtré, ils pourraient atteindre les montants astronomiques que rapportaient les jeux Zynga en 2015 selon des spécialistes. Soit 4 milliards de dollars sur l’année et près de 12% du chiffre d’affaire global du réseau social à l’époque.

Et la preuve que Facebook s’intéresse de très près à l’univers des jeux vidéos, il a aussi ajouter un onglet dédié uniquement à diffuser des vidéos de jeux vidéos en direct sur le réseau. Tout simplement appelé Gaming, les chiffres d’audiences affichent déjà des belles performances ! Moins que ceux des youtubeurs gamers aux Etats-Unis ou même en Espagne (gros pays de gamers) mais le géant Facebook ne devrait pas trainer à rattraper son retard.

Et vous, est-ce que vous jouez beaucoup à des jeux sur Facebook ?

Partagez si vous avez aimé cet article !

Moi & les JEUX !

Comme tout le monde, j'aime joué ! “L’image du jeu est sans doute la moins mauvaise pour évoquer les choses sociales.” Pierre Bourdieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.